Articles récents

Articles de l'opposition censurés dans le magazine de la ville de septembre 2014 - Le journal de...

12 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

12 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's photo.

Féthi Riah

12 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared Féthi Riah's status update.

Grande-Synthe est détruite la nuit du 15 au 16 septembre 1944 - Le blog de Féthi RIAH

12 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande-Synthe est détruite la nuit du 15 au 16 septembre 1944

12 Septembre 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #commémoration

Nous sommes contents que le maire nous rejoigne dans l'idée de commémorer cette nuit du 15 au 16 septembre où le destin du petit village flamand que fut Grande-Synthe a basculé dans le pire. Depuis des années, nous espérons que le 15 septembre soit la date d'une commémoration locale officielle comme nous le défendions dans notre programme. Damien Carême a entendu une partie de notre appel et à 18h ce 15 septembre 2014, pour une fois il y aura une commémoration à la Stèle du Souvenir de l'Ancien Village face à la Maison des Associations, devant la stèle de l'enfant qui pleure la destruction du village. La cérémonie sera suivie d'un pot d'honneur à la Maison Communale et à 21h30 il y a aura un feu d'artifices (même si je pense que c'est une dépense inutile en période de crise, ces dizaines de milliers d'euros devraient aider les gens à s'insérer socialement, ou ou permettre l'aide des plus démunis ou encore réduire nos impôts locaux en évitant les dépenses inutiles pour rendre du pouvoir d'achat aux habitants). Je vous laisse à la lecture de ce petit extrait de mon livre "un Grand-Syntjois, vous parle", qui revient sur cette épisode.

 

Chapitre 2 Grande-Synthe, rayé de la carte

« Grande-Synthe ! Grande-Synthe outragée! Grande-Synthe brisée ! Grande-Synthe martyrisée ! Mais Grande-Synthe libérée ! » Pourrait-on dire !

La libération de Dunkerque et notamment de Grande-Synthe par les alliés, si elle était un soulagement pour les habitants, fut tragique. Le paisible village de Grande-Synthe fut tout simplement rasé de la carte. C’est sous les décombres, que le Général de Gaulle, en visite à Dunkerque lui rendra un vibrant hommage le 12 août 1945. Grande-Synthe, avait été le théâtre d’atroces combats pour la défense du port de Dunkerque et pour la libération de la France. Ces combats culmineront jusqu’à cette triste nuit du 15 septembre 1944 qui a donné le nom à une rue de Grande-Synthe dans le quartier du Courghain face à la polyclinique. En ce mois de septembre 1944, les alliés arrivèrent en Flandre française libérant petit à petit ses villes. Dunkerque fut assiégée et Grande-Synthe à la merci des Allemands. En cette nuit du 15 septembre 1944 à 22h00, les Allemands décidèrent de dynamiter l’église Saint-Jacques, avec les habitants à l’intérieur. L’église se trouvait à l’époque dans notre ancien cimetière de l’avenue de l’Ancien village. Mme Augusta Fonteyne, réussit à empêcher le massacre en sauvant la vie d’environ 110 habitants du petit village. Après avoir laissé les habitants quitter la ville, les Allemands dynamitèrent toutes les maisons de l’actuelle avenue de l’Ancien Village, le cœur historique de notre ville. C’est pour son courage et son esprit d’abnégation, que le Général de Gaulle, remettra à notre ville la Croix de Guerre avec étoile de bronze le 10 Août 1946.

Non loin de l’ancien village, se trouvait la cité des Deux-Synthe, qui existe toujours. Cette cité ouvrière logeait les travailleurs de l’usine Carel et Fouché, usine qui fermera ses portes en avril 1971. Cette cité fut baptisée les Deux-Synthe car l’Usine se trouvait à Petite-Synthe et les ouvriers venaient de Grande-Synthe, d’où le nom les Deux-Synthe même si ce quartier, qui date du lendemain de la première guerre mondiale, était rattaché administrativement à notre ville. Donc au lendemain de la libération, Grande-Synthe c’est essentiellement deux quartiers, ce qu’on appelle actuellement le quartier Saint-Jacques, formé autour de l’ancien village et les Deux-Synthe, la cité ouvrière.

Grande-Synthe est détruite la nuit du 15 au 16 septembre 1944

Je fais ce que je veux...

9 Septembre 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Affaires communales

Tous mes référés-suspension sont rejetés par le tribunal administratif de Lille malgré l'urgence des dossiers et l'illégalité des décisions prises par le maire (deux critères du code de justice administrative pour suspendre une décision administrative).
C'est ça la France socialiste. Il n'y a pas de séparation des pouvoirs. Quand vous êtes maire (ou autre élu) socialiste, vous avez le droit d'enfreindre la loi sans être inquiété. Normal qu'un secrétaire d'état comme M. Thevenoud n'a pas pas déclaré ses impôts pendant plusieurs années ses impôts et n'en a donc pas payé. Pour nous autres, simples citoyens, l'amende fortement salée nous attendrait déjà !!!!!

Je fais ce que je veux...

RT @DDebruyne: Gérard Vandenbrouck parle avec...

4 Septembre 2014 , Rédigé par GrandeSynthe2014

Féthi Riah

3 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared Féthi Riah's status update.

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

3 Septembre 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's photo.

Article de l'opposition à nouveau censuré ! (article sur les animateurs vacances dont les salaires ont été baissés par sa seigneurie Damien Carême)

21 Août 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Magazine

Les élus de l'opposition avons reçu un rappel en mois de vacances pour se dépêcher d'envoyer notre article pour le magazine municipal de septembre. Selon le règlement intérieur nous devons envoyer chaque 12 du mois notre article (vous remarquerez que Damien Carême ne nous réclame jamais l'article pour chaque mois comme cela se fait dans toute rédaction). L'objectif est de censurer nos propos lorsqu'ils ne lui plaisent pas car en vérité jamais ce planning de la rédaction n'est respecté. Damien Carême a choisi le 12 de chaque mois pour connaître très tôt la teneur de notre article pour qu'ensuite il puisse rédiger son édito et nous répondre indirectement. Il n'aime pas la critique. Le règlement intérieur fait déjà l'objet d'un recours auprès du juge administratif, comme nous l'avons déjà dit dans un précédent article, le maire nous octroie 500 caractères pour nous exprimer (espaces et ponctuation compris) au lieu des 2000 caractères que la ville octroyait depuis des années aux élus. Maintenant il censure pour une deuxième fois notre article. Hier nous recevions le rappel pour envoyer nos articles (élus de l'opposition), ce qui veut dire que la ville n'a pas encore bouclé le magazine, et aujourd'hui le directeur de cabinet du maire, Monsieur Olivier Caremelle, nous envoie un courriel pour nous dire que le rappel d'hier est nul et non avenu. Comprenez que notre article ne paraîtra pas.

En effet, Damien Carême en recevant ce matin mon texte a dû devenir fou de rage et demandé de ne pas le publier. Voici le tout petit article de 500 caractères qui fait tant peur :

"Travailler plus pour gagner moins

Le « socialiste » D. Carême est encore une fois en contradiction avec les valeurs qu’il dit défendre. Figurez-vous que cet été, les animateurs ont été les nouvelles victimes de sa politique antisociale. Les élections passées, il faut faire des économies alors on les payera par forfait et non plus à l'heure, soit une perte de salaire de plusieurs centaines d'euros.

Liberté d’expression restreinte par M. Carême (500 caractères), dis retrouvez-nous sur mon blog."

Article de l'opposition à nouveau censuré ! (article sur les animateurs vacances dont les salaires ont été baissés par sa seigneurie Damien Carême)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog