Articles récents

Article de l'opposition à nouveau censuré ! (article sur les animateurs vacances dont les salaires ont été baissés par sa seigneurie Damien Carême)

21 Août 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Magazine

Les élus de l'opposition avons reçu un rappel en mois de vacances pour se dépêcher d'envoyer notre article pour le magazine municipal de septembre. Selon le règlement intérieur nous devons envoyer chaque 12 du mois notre article (vous remarquerez que Damien Carême ne nous réclame jamais l'article pour chaque mois comme cela se fait dans toute rédaction). L'objectif est de censurer nos propos lorsqu'ils ne lui plaisent pas car en vérité jamais ce planning de la rédaction n'est respecté. Damien Carême a choisi le 12 de chaque mois pour connaître très tôt la teneur de notre article pour qu'ensuite il puisse rédiger son édito et nous répondre indirectement. Il n'aime pas la critique. Le règlement intérieur fait déjà l'objet d'un recours auprès du juge administratif, comme nous l'avons déjà dit dans un précédent article, le maire nous octroie 500 caractères pour nous exprimer (espaces et ponctuation compris) au lieu des 2000 caractères que la ville octroyait depuis des années aux élus. Maintenant il censure pour une deuxième fois notre article. Hier nous recevions le rappel pour envoyer nos articles (élus de l'opposition), ce qui veut dire que la ville n'a pas encore bouclé le magazine, et aujourd'hui le directeur de cabinet du maire, Monsieur Olivier Caremelle, nous envoie un courriel pour nous dire que le rappel d'hier est nul et non avenu. Comprenez que notre article ne paraîtra pas.

En effet, Damien Carême en recevant ce matin mon texte a dû devenir fou de rage et demandé de ne pas le publier. Voici le tout petit article de 500 caractères qui fait tant peur :

"Travailler plus pour gagner moins

Le « socialiste » D. Carême est encore une fois en contradiction avec les valeurs qu’il dit défendre. Figurez-vous que cet été, les animateurs ont été les nouvelles victimes de sa politique antisociale. Les élections passées, il faut faire des économies alors on les payera par forfait et non plus à l'heure, soit une perte de salaire de plusieurs centaines d'euros.

Liberté d’expression restreinte par M. Carême (500 caractères), dis retrouvez-nous sur mon blog."

Article de l'opposition à nouveau censuré ! (article sur les animateurs vacances dont les salaires ont été baissés par sa seigneurie Damien Carême)

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

7 Août 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's...

Grande Synthe En Grand shared David Debruyne's photo.

Un cartable numérique pour les élus

7 Août 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Féthi Riah

7 Août 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared Féthi Riah's status update.

Marche annulée

6 Août 2014

Choqués par le drame d'hier survenu en pleine place publique, des habitants voulaient organiser la marche et m'ont demandé par messagerie sur Facebook de les aider administrativement pour l'organiser dans le respect des lois de la République. Nous vous avions donc contacté la sous-préfecture pour déclarer les responsables de la marche ce matin et l'itinéraire suivi. Les habitants ont donc tout préparé avec l'accord d'une nièce (que je m'aperçois que je connais maintenant puisque npus avons fait une part de notre scolarité ensemble au collège du Moulin). Le maire qui a contacté le procureur a su de ce dernier que l'unique sœur de la défunte ne voulait pas que la marche ait lieu. Par respect pour sa sœur, les habitants ont décidé d'annuler la marche.Merci aux services de l'Etat et de la Ville pour leurs aides cet après-midi pour l'organisation de cette marche.Encore toutes nos sincères condoléances à la famille.  le 5 août

"@tritriva: Ne céder ni à la russophobie, ni à...

6 Août 2014 , Rédigé par GrandeSynthe2014

Féthi Riah

4 Août 2014 , Rédigé par Grande Synthe En Grand

Grande Synthe En Grand shared Féthi Riah's status update.

Fusillade à Albeck, le choc ! (3 victimes)

4 Août 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Sécurité

Cet après-midi, il faisait beau, un temps pour méditer et pour marcher. Me rendant chez le coiffeur de la place de l'Atrium à l'Albeck (Grande-Synthe), j'attendais patiemment mon tour. Lorsque j'ai entendu des bruits qui ressemblait à des pétards mais le bruit était différent. Je me suis levé pour regarder, je pensais que c'était encore une histoire semblable à celle qui a eu il y a quelques mois sur cette place, un homme qui avait tiré un coup de feu depuis la tour de Flandres. Il disait qu'il tirait sur une mouette. Mais la c'était pas le cas. Les coups de feu ont duré plusieurs minutes. La scène se passait sur la place du marché à 50 mètres de l'entrée de l'Atrium. Une personne s'était garé à côté de la voiture des victimes. Mais aucune des voitures n'étaient correctement stationnées. Apparemment, ils se connaissaient. La première victime tombée était assez âgée, plus de 60 ans les cheveux blancs. Elle était sortie chercher un courroie ou un cric dans son coffre pour frapper l'agresseur. Ce dernier tirait en pleine journée dans cette place publique très fréquentée en plein jour, il n'était pas encore 17h30. Il tirait et tirait, encore, et encore on entendait les balles sifflait, on avait l'impression que ça ne finissait pas. IL y a eu plus de 10 coups de feu. J'en tremblais, les jeunes autour de lui s'approchait et il les menaçait de les tuer s'ils intervenaient. Je crois que même le pharmacien a voulu intervenir. IL est clair que le coup était prémédité on ne sort pas comme cela avec une arme à feu dans une place publique. IL a tiré sur le vieil homme qui est tombé sur le dos, le sang coulait de sa tête par derrière et de son oreille. IL est mort sur le coup, c'était une scène choquante. Puis il a tiré à plusieurs reprises sur les dames, une côté passager et l'autre derrière. L'assassin, l'ignoble personnage remontait normalement dans son véhicule et pris la fuite en tirant vers le côté de la pharmacie. IL avait une petite voiture, avec ma vue faible et les lunettes de soleil, je ne pouvais décrire la voiture, elle était petite et selon tous les témoignages il avait des plaques belges. Mais elles peuvent être fausses, s'il a prémédité le coup et s'il a suivi ses victimes. Il parlait français en tous les cas. ON disait au gens de rentrer dans les cellules commercial, de peur qu'il ne tire sur le public ou de recevoir une balle perdue. Tellement, le choc est terrible, tuer de sang froid trois personnes, une personne âgée et deux femmes c'est abominable. C'est tellement choquant que sur le coup, on ne croit pas à ce que nos yeux voient et le temps parait long, on a l'impression que c'était interminable. On était impuissant devant ce massacre en plein jour, même une ambulance qui était présente sur les lieux avait peur de s'approcher de la scène du crime. Tout ce que j'ai pu faire c'est comme tout le monde appelait et la police et les pompiers.

C'est la troisième fois que j'assiste à de tels scènes, c'est triste. Je me souviens au milieu des années 80 une personne morte au Café Relax qui n'existe plus et qui se trouvait au même endroit où ce criminel a agit aujourd'hui, et je me souviens du crime raciste de Mohamed Maghara à Saint-Jacques devant le café le Narval (aujourd'hui le Sulky), encore une place publique. Il était effondré au agonisant devant mes yeux. Nous aurions pu être à sa place. On en saura plus dans les prochaines heures. Mais quoiqu'il en soit, je ne veux pas polémiquer mais il est temps de mettre de la vidéoprotection dans les places publiques et les sorties d'école. Ça n'enraye pas la violence mais cela a un effet dissuasif et permet à l'enquête d'accélérer. Ce criminel a tiré en plein jours contre trois personnes, et aurait pu faire plus de victimes. Heureusement, que les jeunes ont filmé la scène et j'espère que le criminel sera rapidement arrêté. IL est temps que notre cher maire prenne la parole rassure ses habitants et donne un message clair face à la délinquance et au crime. Un maire ne peut tout pour sa commune, mais nous avons besoin d'un discours clair par rapport à la violence. Or, depuis des mois, des scènes de violence ont lieu en plein jour dans nos places publiques en plein jour et cela est intolérable !!!! Plusieurs fois le Macdo braqué, plusieurs boulangeries braquées, du personnel communal menacé, des citoyens, qui ont peur maintenant et on a jamais entendu le premier magistrat de notre commune, condamner, prendre la parole, visiter les personnes victimes leur demander quelle aide on peut leur apportait comme à la boulangerie de l'Albeck ou près de la maison communale. Aucune réunion sur le thème sécuritaire n'a été faite depuis des années. Pourquoi ne pas concerter les commerçants, les habitants pour trouver des solutions. Quand il se faisait agressé en mars 2013, nous avions condamné, nous avons fait du bruit, tous les politiques sont montés au créneau. La violence ça suffit, nous attendons un message clair du maire en direction de la délinquance et du crime et un message de soutien envers les victimes et des habitants.

Toutes mes sincères condoléances aux familles des victimes.

Ce soir c'est du dégoût que je ressent, vers quelle société allons-nous?

Damien Carême "le socialiste" : travailler plus pour gagner moins (baisse des salaires)

26 Juillet 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Emploi

Damien Carême "le socialiste" : travailler plus pour gagner moins (baisse des salaires)

Beaucoup pensaient que les socialistes faisaient du social mais ils ne font qu'exploiter la misère des gens pour mieux dominer la société. C'est une véritable industrie de la paupérisation. Pour un emploi ou un logement, vous êtes prié de prendre une carte au Parti socialiste. Socialiste vous dites ?! Alors que la situation sociale s'aggravait en France, le gouvernement avait lancé le débat sur le mariage pour tous au même moment qu'une autre réforme sociale. Il s'agissait d'occulter une des réformes les plus rétrogrades de la Vème République, celle de la suppression du CDI, qui n'est plus la norme mais l'exception. Et c'est un gouvernement de gauche qui a pris la décision pour plus de flexibilité pour faire plaisir aux grandes entreprises du CAC 40. Avez-vous entendu Damien Carême ou Mme Desmazières-Benala criait aux loups comme lorsque Nicolas Sarkozy était au pouvoir ? Non. Silence radio. Normal ils sont complices de cette politique antisociale.

A Grande-Synthe, la campagne est finie. Fini le temps où les membres du cabinet appelaient les Grand-Synthois en accédant aux fichiers du CCAS à des fins politiques (alors qu'ils n'en avaient pas le droit) pour proposer logements, bons et emplois précaires. Beaucoup de promesses faites, beaucoup d'argent public dépensé, alors maintenant il faut serrer la ceinture.

Le droit social allait toujours dans le sens des salariés et jamais au rabais. Maintenant c'est l'inverse et à Grande-Synthe, le "socialiste" Damien Carême et sa majorité suit le mouvement. Figurez-vous que les animateurs jeunesse sont les nouvelles victimes de sa politique antisociale. Et oui maintenant il faut faire des économies alors les animateurs sont payés par forfait et non plus à l'heure ce qui correspond à une perte de salaire de plusieurs centaines d'euros. Il y a tellement de gaspillages qu'il faut trouver de l'argent quoi de mieux que de baisser les salaires. Ce n'est pas une entreprise privée qui baisse les salaires mais bien une collectivité territoriale qui se dit socialiste et républicaine !!!! Laissez-moi rire.

Et ils le font sans vergogne car ils savent que si ces animateurs refusent ces baisses, ils trouveront beaucoup de gens pour les remplacer. Service public vous avez dit ?

Et attention on vous dira que c'est la Chambre régionale des comptes qui a demandé de baisser les salaires. Que nenni ! Cette institution ne fait que regarder comment est dépensé l'argent public et rend son rapport avec des préconisations. Le dernier rapport a été transmis il y a quelques mois, et rien ne mentionne la baisse de salaires, ce n'est pas son rôle. Tout ce qu'elle dit c'est qu'il y a trop de salariés par rapport au nombre d'habitants, le double de la moyenne nationale pour une ville de même taille.

Merci Damien

Décision de rejet du projet Immochan - #SauvonsLePuythouck

25 Juillet 2014 , Rédigé par Féthi Publié dans #Affaires communales

n°2247T/2265T/226T - Grande-Synthe (Nord)
  • Admission des recours :

- n°2247T exercé par la société « LIAKI »,
- n°2265T exercé par la société « CORA »,
- n°2266T exercé par la Fédération des Groupements Commerciaux des Flandres et du Littoral.

  • Extension refusée d'un ensemble commercial « FLANDRE LITTORAL » par la création de 21 magasins, d'une surface totale de vente de 27 255 m², comprenant :

- un magasin spécialisé dans l'équipement du foyer à l'enseigne « ALINEA » de 6 000 m² ;
- une moyenne surface spécialisée dans la vente d'articles de sport à l'enseigne « INTERSPORT » de 1 726 m² ;
- 16 magasins spécialisés dans l'équipement de la personne ou dans l'équipement du foyer ou dans le secteur sport-culture-loisirs, d'une surface totale de vente de 18 605 m²
(2 400 m², 380 m², 2 150 m², 1 500 m², 2 500 m², 1 500 m², 1 350 m², 2 000 m², 525 m², 500 m², 550 m², 550 m², 650 m², 650 m², 700 m², 700 m²) ;
- 3 magasins d'alimentation (de type caviste, boulangerie, chocolaterie), d'une surface totale de vente de 924 m² (325 m², 334 m², 265 m²).

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog